fbpx

Coffret-écrin en métal argenté du XIXème siècle “Le renard et la cigogne”

550,00

Description:

Coffret à bijoux en forme de tombeau et ouverture à charnière, en métal argenté ciselé à décor de fables de La Fontaine. Il repose sur quatre pieds toupies et s’ouvre par le dessus. Chaque face est décorée, le couvercle avec « le loup et l’agneau », la façade avec « le renard et la cigogne », les deux légendées, et les côtés de masques démoniaques à entrelacs.  Si on connaissait le métal argenté, en fait métal « doublé » où une feuille d’argent venait s’appliquer sur une âme de laiton ou de cuivre, ce sont les procédés de Ruolz et de l’industriel Christofle qui vont en lancer l’essor, à partir du milieu du XIXème siècle. Le dépôt d’une pellicule d’argent par électrolyse permet d’épouser au plus près le détail de la sculpture, et de s’adapter à tout. On le retrouve partout : la multiplication de ses emplois défie l’imagination. Il devient un luxe abordable, et l’Empereur Napoléon III s’en sert à table.  Les « Fables de la Fontaine », parfois reprises d’Esope, mettent aux prises des animaux à notre image, et dégagent une morale, pas toujours « politiquement correcte ». On peut s’étonner pour un petit écrin du choix du « loup et l’agneau », incitation à la prudence ou à la fuite face à une force sans loi ni justice, comme de celui de la vengeance d’une cigogne, qui à son tour, joue une farce à Maître Renard. Tout est compliqué… Matière : Métal argenté Epoque : XIXème siècle Retrait en magasin gratuit. Pour toutes livraisons, contactez-nous par téléphone ou mail pour un devis personnalisé.

Dimensions

HAUTEUR8 cm
LONGUEUR10 cm
PROFONDEUR7 cm

En stock

FrenchEnglish